Edito du président

Votre URML

4 mars 2016

Alors qu’elle est plébiscitée par l’ensemble de la population, la médecine libérale constate les effets délétères du numerus clausus, mais également le déficit d’attractivité de la profession. Dans ce contexte de crise démographique (illustrée par un chiffre : 9% des médecins formés en France ont fait le choix de l’exercice libéral en 2012 !!), des mesures s’imposent pour une urgente revalorisation de l’activité et une redéfinition des conditions d’exercice.

urml-docteur-antoine-leveneur

En octobre 2015, les médecins libéraux des 5 départements normands ont choisi et élu une nouvelle équipe de représentants. Le 21 janvier dernier, l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie a enfin vu le jour, et je suis très honoré et reconnaissant d’avoir été désigné Président de cette Union. Je tiens sincèrement à vous remercier et à saluer l’engagement des élus FMF-Bloc et SML au sein du Bureau de l’URML, alors que certains ont fait le choix de ne pas saisir la main tendue…
Peu importe, l’heure est grave pour la médecine libérale et nous sommes là pour avancer avec une équipe soudée, solidaire et déterminée.

Le mandat que vous nous avez confié nous oblige. Nous mesurons le travail qui nous attend pour vous représenter et vous défendre. Cette perspective est enthousiasmante : nous serons présents, nous serons actifs, nous nous ferons entendre et respecter dans toutes les instances réglementaires auxquelles nous participerons, ainsi que dans toutes les autres réunions au sein desquelles nous estimerons notre présence nécessaire, ce dans le cadre de nos missions définies par la Loi. Nos interlocuteurs (ARS, CRSA, Collectivités Territoriales, Université, autres professions de santé, etc.) le savent déjà et en ont pleine conscience…

Les médecins libéraux sont extrêmement sollicités, pressurisés, parfois malmenés. Rappelez-vous que nous sommes là pour vous. Nous représentons toutes les spécialités médicales et chirurgicales, nous sommes issus de tous les territoires de notre nouvelle région. Ne restez pas seuls, n’hésitez pas à faire appel à votre Union, notamment dans le domaine des autorisations, coopérations, souhaits de regroupements, accueil d’internes, mise en place de systèmes d’informations… Nous saurons vous orienter, vous aider, défendre vos intérêts.
Sachez que l’URML Normandie est confrontée dès maintenant à de nombreux dossiers qui nous concernent. Je citerai, parmi d’autres, celui de l’organisation de la permanence de soins (PDSA et PDSES) et la défense de son enveloppe financière, actuellement en cours de négociation à l’ARS…

2015 a été une année difficile pour la médecine libérale. Nous nous souvenons du rassemblement pluri-syndical pour refuser la Loi de santé. Aujourd’hui, même si le tiers-payant généralisé semble partiellement remis en cause, nous combattons toujours cette loi et nous suivrons avec intérêt et attention les développements et répercussions issus de son application, concernant les praticiens des établissements de santé privés, ceux du « premier recours », et tous les autres spécialistes.

Notre profession, agressée comme jamais ces derniers mois, plébiscitée dans le même temps par la population, constitue une force vive dont la place est et restera essentielle, incontournable dans la société. La médecine libérale vit. Elle doit vivre mieux. J’ai souvent fait le constat que la médecine libérale est douée de capacités d’adaptation, de réactivité et d’innovation que d’autres lui envient. Lorsqu’elle est groupée et qu’elle s’engage, la médecine libérale gagne.

A nous, médecins libéraux de toute la Normandie de nous doter de la détermination et des moyens pour construire un cadre d’exercice rénové et attractif. Dans cette nouvelle dynamique et avec vous, au niveau territorial comme au niveau national, les élus de l’URML Normandie s’engagent à soutenir et à accompagner les 5 000 médecins libéraux normands.

Docteur Antoine LEVENEUR, Président de l’URML-Normandie