Qui sommes-nous ?

Votre URML

L’URML Normandie en bref

  • L’URML Normandie, c’est la voix des quelques 5000 médecins libéraux normands. Elle agit pour les généralistes et les spécialistes, installés ou futurs médecins.
  • L’URML Normandie, c’est l’un des acteurs majeurs du monde la santé en Normandie.
  • L’URML Normandie oeuvre en collaboration avec les autres acteurs de la santé : ARS, l’Assurance Maladie, le Ministère de la Santé, entre autres, et avec les collectivités territoriales.
  • L’URML Normandie c’est un bureau de 12 médecins élus, trois collèges et 9 salariés dédiés à son fonctionnement.
  • L’URML Normandie travaille à la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé, analyse les besoins de santé et l’offre de soins et agit pour la prévention, la veille sanitaire, la gestion des crises sanitaires.
  • L’URML Normandie participe à la mise en œuvre des PSLA et au déploiement des systèmes de communication et d’information partagés.
  • Les médecins libéraux bénéficient en premier lieu de ses actions, mais par extension, elles ont également un impact sur le système de santé dans son ensemble et sur tous les patients.

Fonctionnement

La loi de 1993 a donné naissance aux Unions Régionales des Médecins Libéraux, structures de droit privé, d’intérêt public à but non lucratif, qui représentent la totalité des médecins libéraux.

La loi Hôpital-Patient-Santé-Territoire dite « HPST », votée le 29 juillet 2009 a modifié cette organisation professionnelle : les URML disparaissent au profit des URPS, Unions Régionales des Professions de Santé, déclinées pour chaque profession médicale ayant plus de 20 000 exerçants sur le territoire national (médecine, pharmacie, chirurgie dentaire, infirmière et kinésithérapie…etc). Conformément à la possibilité offerte par la loi, l’URML Normandie a souhaité conserver sa dénomination.

L’URML Normandie est administrée par une assemblée de 40 élus répartis en trois collèges dont 20 élus pour le collège généraliste, 6 élus pour le collège dit des « plateaux techniques lourds » représenté par les chirurgiens, les obstétriciens et les anesthésistes-réanimateurs, et 14 élus pour le collège des autres spécialités.

Ces quarante représentants sont élus pour une durée de 5 années par l’ensemble des médecins libéraux exerçant une activité conventionnée, même à temps partiel.

La loi HPST  fait de l’URPS-Médecins Libéraux le partenaire direct de l’Agence Régionale de Santé pour toute la politique organisationnelle des soins en région et permet dans ce cadre à l’URPS de négocier pour les libéraux des financements avec l’ARS.