URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Actu / A la une
Actu / A la une
Toute l'actu

L’Unité Mobile de Télémédecine – Un nouveau vecteur pour la télémédecine dans la Manche

Toute l'actu

Publié le 16 février 2021

Depuis la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, le SAMU 50,  grâce à un partenariat avec l’association SAUVLIFE, s’est armé d’un nouveau véhicule de téléconsultation et de dépistage COVID. Une première en France.

Depuis plusieurs mois, le SAMU 50 et l’association SAUVLIFE travaillent sur un projet de véhicule de visio-consultation, dans le cadre de la préparation du Service d’Accès aux Soins proposé par le pacte de refondation des urgences en Octobre 2019.

Ce véhicule embarque une valise de téléconsultation qui dispose de tout le matériel de diagnostic moderne :

  • Visioconférence
  • Stéthoscope
  • Autoscope
  • Dermatoscope
  • Electrocardiogramme
  • Echographe
  • Dextro
  • Bandelettes urinaires
  • Tests PCR COVID

Il dispose également de tout le matériel de premier secours :

  • Oxygène
  • Défibrillateur,
  • Pansements, bandages…

L’équipage de ce véhicule est constitué d’un technicien de téléconsultation et d’un infirmier ou d’un étudiant en médecine (externe).

Une fois au chevet du patient, le technicien réalise installe tout le matériel nécessaire et déclenche une visio-consultation avec un médecin normand à distance. Le système est compatible, par le biais de la carte vitale, avec le dossier médical partagé du patient qui hébergera en direct les documents dématérialisés ainsi générés :

  • Compte rendu de téléconsultation
  • Ordonnance
  • Certificats
  • Arrêt de travail…

Temps total moyen de l’opération incluant le trajet est d’ une heure. pour un temps médical moyen d’une téléconsultation de 15 minutes.

La régulation médicale effectuée par le SAMU 7J/7 et 24h/24 a pour objectif d’apporter une réponse médicale adaptée aux besoins du patient. Elle permet d’orienter les patients vers la juste prestation médicale que requiert son état en disposant d’un éventail de réponses correspondant à différents niveaux de gravité et d’urgence.

Dans notre département, au moins 40 000 personnes n’ont pas de médecin généraliste, nos confrères libéraux sont très souvent surchargés et, malgré leurs efforts, le manque de visite médicale à domicile se traduit régulièrement par un transport sanitaire vers un service d’urgence souvent lui aussi surchargé pour prendre en charge une situation qui aurait pu être traitée à domicile en toute sécurité.

Notre véhicule viendra combler le trou dans la raquette qui existe entre le conseil médical téléphonique ou la consultation au cabinet du médecin généraliste d’une part et l’envoi d’une ambulance ou d’une équipe de réanimation d’autre part dans la prise en charge des demandes de soins non programmés. A ce jour, une partie de cette activité est assurée pas les collègues de SOS médecin sur le nord du département.

C’est donc dans ce contexte qu’une union inédite a été mise en place dans la Manche incluant tous les acteurs de la santé : l’Hôpital Mémorial de Saint Lo siège du SAMU 50, l’association SAUVLIFE en tant que porteur de projet et leurs partenaires : l’Union Régionale des Médecins Libéraux, l’association SOS médecin, la Protection Civile de la Manche, l’Agence Régionale de Santé, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins avec pour objectif d’améliorer la prise en charge des demandes de soins non programmés et le parcours de ces patients.

Dans le contexte d’épidémie de coronavirus, nous avons décidé de permettre également à l’équipage de ce véhicule de réaliser des dépistages COVID In Situ. En plus des téléconsultations, nous pourrons également réaliser des dépistages COVID à domicile ou en institution, dans des situations particulières de clusters ou bien auprès de personnes symptomatiques, fragiles ou à mobilité réduite afin d’optimiser notre stratégie départementale de dépistage et de limiter, le cas échéant, la mobilisation des patients potentiellement contagieux.

Ce véhicule n’a pas vocation à remplacer le médecin généraliste qui doit évidemment rester le premier interlocuteur du patient, il sera déclenché uniquement à la demande du médecin régulateur du SAMU 50, sur l’ensemble du département de la Manche, entre 8h et Minuit, 7J/7 pour une période d’expérimentation jusqu’au mois de Juin 2021.

Si vous avez une demande de visite à domicile que vous ne pourriez pas honorer, n’hésitez pas à solliciter l’envoi de l’UMTM par le médecin régulateur libéral du SAMU, cette visio-consultation dont vous recevrez le compte rendu pourra peut être éviter un transport inadapté vers un service d’urgences

L’unité mobile de télémédecine dans la Manche en quelques chiffres

237 interventions soit 2.4 par jour.
16 clusters dépistés.
609 tests PCR réalisés, une moyenne de 6 par jour.
161 téléconsultations réalisées.
110 hospitalisations évitées, 31% des téléconsultations sont évacuées.