URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Actu / A la une
Actu / A la une
Toute l'actu

Le point sur la télémédecine

Toute l'actu

Publié le 27 septembre 2018

La télémédecine c’est parti : depuis le 15 septembre 2018 tout médecin peut coter un acte de téléconsultation depuis son cabinet.

Comment ça marche : un micro, une caméra et vous êtes en lien avec votre patient qui sera à distance dans une structure équipée d’outils connectés, tout cela grâce à une plateforme entièrement sécurisée.

L’URML Normandie travaille à une cohérence régionale et territoriale dans la mise en œuvre de ces nouvelles activités, avec l’élaboration de véritables projets médicaux territoriaux de télémédecine tout en s’appuyant sur la Charte Régionale Télémédecine, véritable gage de qualité grâce à une labellisation régionale.

L’URML Normandie s’engage avec vous et pour vous :

  • Création d’un pool régional de télémédecine incluant 150 médecins.
  • Expérimentation d’élaboration et mise en œuvre projets médicaux territoriaux de télémédecine dans des territoires fragiles.
  • Mise en place de téléconsultations au sein des EHPADs de Normandie depuis juin 2018.
  • Mise en place d’un projet régional de télémédecine en ophtalmologie.

Pour répondre à toutes vos questions, l’URML proposera très prochainement des réunions d’information et de formation à la télémédecine.

Cotation des actes de Télémédecine

COTATION D’ACTES EN TÉLÉCONSULTATION MÉDECINS GÉNÉRALISTES

  • Téléconsultation standard généraliste : TCG = 25,00 €
  • Téléconsultation généraliste pour un enfant de moins de 6 ans : TCG + MEG = 25,00 € + 5€ = 30,00 €
  • Téléconsultation généraliste pour un patient hors secteur géographique avec retour au médecin traitant (il faut coder hors résidence pour le parcours) : TCG + MCG = 25,00 € + 5€ = 30,00 €
  • Téléconsultation généraliste pour un enfant de moins de 6 ans hors secteur géographique avec retour au médecin traitant (il faut coder hors résidence pour le parcours) : TCG + MEG + MCG = 25,00 € + 5€ + 5€ = 35,00 €
  • Téléconsultation généraliste pour un patient adressé par son médecin traitant avec retour au médecin traitant (il faut coder patient adressé pour le parcours et mettre le nom du médecin traitant) : TCG + MCG = 25,00 € + 5€ = 30,00 €
  • Téléconsultation généraliste et obtention de rendez-vous urgent de spécialiste dans les 48h : TCG + MUT = 25,00 € + 5 € = 30,00 €
  • Téléconsultation généraliste et obtention de rendez-vous urgent de spécialiste dans les 48h pour un enfant de moins de 6 ans : TCG + MEG + MUT = 25,00 € + 5 € + 5€ = 35,00 €
  • Téléconsultation généraliste traitant sur appel du 15 : TCG + MRT = 25,00 € + 15 € = 40,00 €
  • Téléconsultation généraliste traitant sur appel du 15 pour un enfant de moins de 6 ans : TCG + MEG + MRT = 25,00 € + 5 € + 15 € = 45,00 €

Dimanche et férié, rajouter F = 19,06 €
Nuit de 20h à 24h et de 6h à 8h, rajouter MN = 35 €
Nuit de 0h à 6h, rajouter MM = 40 €

LES TC (Secteur 2 avec dépassements)

  • Téléconsultation généraliste secteur 2 non Optam : TC = 23,00 € + dépassement
  • Téléconsultation généraliste secteur 2 non Optam pour un enfant de moins de 6 ans : TC + MEG = 28,00 € + dépassement

Dimanche et férié, rajouter F = 19,06 €
Nuit de 20h à 24h et de 6h à 8h, rajouter MN = 35 €
Nuit de 0h à 6h, rajouter MM = 40 €

COTATION D’ACTES EN TÉLÉCONSULTATION MÉDECINS SPÉCIALISTES

  • Téléconsultation spécialiste : TC + MPC + MCS = 23,00 € + 2 € + 5€ = 30,00 €
  • Téléconsultation spécialiste dans les 48 heures à la demande du médecin traitant : TC + MPC + MCU = 23,00 € + 2 € + 15 € = 40,00 €

Dimanche et férié, rajouter F = 19,06 €
Nuit de 20h à 24h et de 6h à 8h, rajouter MN = 35 €
Nuit de 0h à 6h, rajouter MM = 40 €

COTATION D’ACTES EN TÉLÉCONSULTATION MÉDECINS PÉDIATRES

  • Téléconsultation pédiatre de 0 à 2 ans (NFP facturable par secteur 2, mais pas MEP) : TC + MEP + NFP = 23,00 € + 4 € + 5€ = 32,00 €
  • Téléconsultation pédiatre de 2 à 6 ans : TC + MEP + NFE = 23,00 € + 4 € + 5€ = 32,00 €
  • Téléconsultation pédiatre de 6 à 16 ans : TC + NFE = 23,00 € + 5€ = 28,00 €

Dimanche et férié, rajouter F = 19,06 €
Nuit de 20h à 24h et de 6h à 8h, rajouter MN = 35 €
Nuit de 0h à 6h, rajouter MM = 40 €

COTATION D’ACTES EN TÉLÉCONSULTATION MÉDECINS PSYCHIATRES

  • Téléconsultation psychiatre : TC + MPC = 39,00 € + 2,70 € = 41,70 €
  • Téléconsultation psychiatre avec retour au médecin traitant : TC + MPC + MCS = 39,00 € + 2,70 € + 5 € = 46,70 €
  • Téléconsultation psychiatre à la demande du médecin traitant dans les 2 jours ouvrables : TC x 1,5 = 58,50 €

Dimanche et férié, rajouter F = 19,06 €
Nuit de 20h à 24h et de 6h à 8h, rajouter MN = 35 €
Nuit de 0h à 6h, rajouter MM = 40 €

La Télémédecine c’est parti ! Choisissez votre plateforme

 

Vous êtes médecin libéral et vous souhaitez démarrer une activité en télémédecine ?
Choisissez votre plateforme. L’URML Normandie vous offre la première année d’abonnement

* Les plateformes agréées de télémédecine permettent la réalisation d’actes de téléconsultations, téléexpertise, téléassistance et télésurveillance. Comme par exemple : le projet de télémédecine en EHPAD (téléconsultations de spécialistes : dermatologie, cardiologie, ORL…), téléconsultation de pré-anesthésie, avis de dermatologie, etc…

Ces plateformes permettent d’échanger à distance en temps réel avec un patient ou un autre professionnel de santé ou en différé avec un autre professionnel de santé à l’aide d’outils simples. Étant hébergeurs agréés de données de santé, elles permettent une sécurisation des données et une traçabilité des accès.

Exemples : Therap-e (GCS Normand’e-sante), Télémedica (HOPIMEDICAL), Sterenn (GCS E-santé Bretagne), …

** 1 an d’abonnement à la plateforme normande Therap-e ou une autre plateforme (montant limité à 300€ par médecin et pour les 100 premiers).

 

Comment ça marche ?

Pour profiter de cette offre, merci de nous contacter : Mme Tiphaine Costard – tcostard@urml-normandie.org

La télémédecine au service des EHPADs en Normandie

 

L’URML Normandie et Hom’Age s’associent pour mettre en œuvre la télémédecine au service des EHPADs. Depuis juin dernier, les EHPADs de Dozulé et Fontenay le Pesnel en font l’expérimentation grâce au projet de téléconsultations et de téléexpertise soutenu par l’ARS de Normandie.

À compter du 15 septembre prochain, la télémédecine sera prise en charge par la sécurité sociale et généralisée sur le territoire français. L’URML Normandie et Hom’Age innovent depuis juin dernier en proposant une nouvelle offre de soins destinées aux personnes âgées dépendantes dans 2 EHPADs du Calvados.

Née de l’émanation d’une réflexion aboutie depuis plusieurs années entre le groupe normand Hom’Age et l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie, les EHPAD de la Résidence TOPAZE à Dozulé et celui de la Résidence Les Deux Fontaines à Fontenay-Le-Pesnel ont organisé leur première téléconsultation en juin dernier. Sont concernées les spécialités suivantes : cardiologie, ORL, dermatologie, psychiatrie, gériatrie, oncogériatrie, néphrologie, diabétologie, anesthésie et douleurs.

Les téléconsultations sont assurées actuellement par 25 médecins spécialistes normands, exerçant dans les établissements de santé normands suivants : la Polyclinique du Parc et l’Hôpital Privé Saint Martin à Caen, la Clinique du Cèdre à Bois-Guillaume, la Clinique Océane au Havre, la Clinique Mégival à Saint-Aubin-sur-Scie.

La télémédecine : un nouveau parcours de soins au service des seniors dépendants.

Les 2 EHPAD normands sont équipés d’un chariot de télémédecine constitué d’une unité informatique avec écran tactile, une caméra pilotée et des capteurs médicaux connectés par USB ou Bluetooth (tensiomètre saturomètre, thermomètre, électrocardiogramme, otoscope, dermatoscope, caméra mobile, audiomètre). Cet équipement est fourni par la société HOPIMEDICA, l’ingénierie médicale du projet assurée par le Docteur Goullet de Rugy, Directeur du Pôle « e-Santé » du groupe Hom’Age, avec le soutien technique de GCS Normand’E-Santé.

La télémédecine est une solution adaptée aux problématiques de la population fragile, en perte d’autonomie des EHPAD. Les résidents sont informés préalablement des conditions de la téléconsultation et sont accompagnés si besoin d’un(e) infirmier/ère coordonateurs/trices de la résidence.

L’accès à cette nouvelle technologie permet l’amélioration de l’accès aux soins et l’optimisation du parcours de santé. La télémédecine permet d’éviter un bon nombre de transport, permet aux résidents âgés de bénéficier de consultations dans son milieu de vie et permet dans certains cas de l’accès aux consultations de spécialistes tout en diminuant les délais de rendez-vous.

Une expérimentation soutenue par l’ARS pour un futur déploiement régional.

En juin 2017, l’Agence Régional de Santé (ARS) a lancé un appel à projet pour l’expérimentation et le déploiement de la télémédecine en EHPAD auquel l’URML Normandie et Hom’Age ont répondu et ont reçu un retour positif en septembre dernier.

Un partenariat a également été lié avec la faculté de médecine de Caen (Professeur Rémi Sabatier) afin d’évaluer l’expérimentation en cours. L’objectif à moyen terme est de déployer cet outil dans tous les EHPADs et PSLAs de Normandie afin de créer un maillage territorial et décloisonner le monde médical du monde médico-social.

L’URML Normandie a mené une enquête auprès des 5000 médecins libéraux normands et 150 d’entre eux sont d’ores et déjà volontaires pour effectuer des actes de télémédecine.

Projet Régional de Télémédecine en Ophtalmologie

La filière visuelle est confrontée à d’importantes difficultés, caractérisées notamment par le vieillissement démographique de la profession des ophtalmologistes (59% de ces médecins spécialistes sont âgés de plus de 55 ans), l’inégale répartition des professionnels de la filière sur le territoire, des délais d’attente très longs pour l’obtention d’un rendez-vous au regard notamment du besoin de prise en charge rapide de certaines pathologies. L’une des solutions privilégiées porte sur le développement des protocoles de coopération entre ophtalmologiste et orthoptiste.

Ces protocoles de coopération visent particulièrement à réduire les délais de rendez-vous pour le renouvellement/adaptation des corrections optiques en optimisant le travail de l’ophtalmologiste.

Ces protocoles portent sur la délégation à un orthoptiste salarié ou libéral de la réalisation du bilan visuel, et une lecture différée à distance du bilan par un ophtalmologiste, après sa transmission sécurisée via télémédecine, et ce, sans présence du patient. Le cadre du protocole permet d’autoriser la réalisation des actes de bilan visuel par l’orthoptiste sans nécessité d’une prescription médicale préalable.

L’ophtalmologiste envoie l’ordonnance au patient et à l’orthoptiste (pour authentifier la réalisation complète de l’acte en vue de la facturation) sous 8 jours, ou recontacte le patient si nécessaire.

A ce jour, la facturation est réalisée à l’orthoptiste (forfait RNM = 28 euros + bonus forfaitaire annuel), qui se charge de reverser une partie des honoraires à l’ophtalmologiste (selon contrat, et ≤ 40%).  La possibilité de facturation à l’ophtalmologiste (avec reversement à l’orthoptiste) est en attente et subordonnée à la publication du décret relatif à la facturation à distance par l’ophtalmologiste sans la signature de la feuille de soins par le patient.