URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Actu / Infos santé
Actu / Infos santé
Toute l'actu

DIU – Médecine de la Personne âgée

Toute l'actu

Publié le 12 juillet 2022

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

  • PRESENTATION GENERALE :

Le DIU de médecine de la personne âgée, coordonnée par le Collège National des Enseignants en Gériatrie, vise à donner les principes et les spécificités de la prise en charge médicale globale des personnes âgées aux médecins étant amené à les prendre en charge.

Cette formation remplace la Capacité de Gérontologie depuis la rentrée universitaire 2021.

 

  • PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS :

L’enseignement se déroule de manière hybride : 70h d’enseignement en E-learning proposé par le Collège National des Enseignants en Gériatrie et 4 séminaires de 2 jours en présentiel organisé à l’Université de Caen sous forme de cours magistraux et de travaux dirigés. Les séances de travaux dirigés comprendront des cas cliniques, des séances de lecture critique d’articles scientifiques et des séances de Récit de Situation Complexe Authentique (RSCA)

Les principales thématiques abordées portent sur :

    • prise en charge gériatrique (syndromes gériatriques, évaluation gériatrique multidimensionnelle, chutes, dénutrition, perte d’indépendance fonctionnelle, risque iatrogène)
    • neuro-gériatrie et psycho-gériatrie (troubles neurocognitifs, confusion, dépression, troubles du comportement)
    • onco-gériatrie, soins de support, algologie et éthique
    • situations d’urgence en gériatrie
    • spécificités de la prise en charge des maladies cardiaques, infectieuses, endocriniennes, rhumatologiques, néphrologiques, dermatologiques

 

  • PUBLIC CONCERNÉ POUR LA FORMATION CONTINUE ET L’ALTERNANCE :

Médecins généralistes, médecins exerçant en service de Gériatrie ou de médecine polyvalente ou de rééducation, médecin intervenant en EHPAD*, médecin exerçant au sein d’un dispositif d’appui à la coordination (DAC) ou des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS)*.

*Les médecins souhaitant assurer les fonctions de Médecin coordonnateur d’EHPAD ou coordonnateur de dispositifs territoriaux de Gériatrie devront disposer de ce diplôme avant d’intégrer le DIU coordination en Gériatrie proposé par plusieurs universités.

 

  • PRÉ-REQUIS / CONDITIONS D’ACCÈS AU PARCOURS DE FORMATION CONTINUE :
    • Médecin titulaire d’un diplôme d’Etat de Docteur en Médecine et exerçant la médecine de plein droit en France
    • Lauréat de l’épreuve de vérification des connaissances (EVC) dans le cadre de la procédure d’accès à l’exercice (PAE).
    • Éléments à fournir : CV, lettre de motivation précisant le projet professionnel, copies des diplômes. En cas de formation hors pays francophone une attestation de maitrise de la langue française (niveau B1) peut être demandée. A défaut, un entretien avec la commission de recrutement peut permettre de le définir.

  

  • CONTENU DE LA FORMATION : 

Programme des E-learnings

    • Notions fondamentales en Gériatrie : syndrome gériatrique, poly-pathologie, cascade gériatrique, fragilité
    • Evaluation gérontologique standardisée : physique et psychique de la PA, prise en charge personnalisée, pluridisciplinaire et pluri-dimensionnelle.
    • Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées Prise en charge non médicamenteuse des troubles du comportement.
    • Diagnostic, prise en charge et prévention de la dénutrition
    • Diagnostic, prise en charge et prévention de la déshydratation
    • Soins bucco-dentaires et les troubles de déglutition
    • Diagnostic et prise en charge de la dépression et du risque suicidaire
    • Diagnostic, prévention et prise en charge des troubles de l’équilibre et marche et des chutes
    • Bon usage du médicament chez la personne âgée dont les psychotropes et les antibiotiques
    • Prévention et traitement des complications du décubitus dont escarres
    • Le sujet âgé alité (sédentarité et effet de l’immobilisation).
    • Diagnostic et prise en charge de l’incontinence urinaire et fécale
    • Diagnostic et prise en charge des troubles du sommeil
    • Diagnostic et prise en charge de la douleur
    • Soins palliatifs et accompagnement et fin de vie
    • Infection du sujet âgé
    • Pneumopathie du sujet âgé
    • Infections urinaires du sujet âgé
    • La rééducation de la fracture du col du fémur
    • AVC (diagnostic, prévention, prise en charge et rééducation)
    • Le diabète du sujet âgé
    • Hyper et hypothyroïdie
    • La prévention en EHPAD (vaccinations, chutes, déclin fonctionnel)
    • Evolution démographique et vieillissement
    • Vieillissement rénal et insuffisance rénale du sujet âgé
    • Le syndrome confusionnel
    • L’épilepsie du sujet âgé
    • Le sommeil
    • Anémie du sujet âgé, MGUS, et autres hémopathies du sujet âgé.
    • Maladies inflammatoires au cours du vieillissement (Horton, PR, ..)
    • Vieillissement cardio-vasculaire
    • Insuffisance cardiaque
    • Valvulopathies dont RA.
    • Troubles du rythme cardiaque dont FA
    • Vieillissement et risque thrombotique
    • Maladie thrombo-embolique veineuse
    • L’HTA, l’hypotension artérielle
    • Maladie coronarienne
    • Spécificités gériatriques du sujet cancéreux
    • Prise en charge onco-gériatrique
    • Myélome
    • Les problèmes urologiques (gestion des sondages urinaires,…)
    • Insuffisance respiratoire chronique, BPCO
    • Maladie de Parkinson
    • L’ostéoporose, vitamine D
    • L’arthrose

Programme des séminaires en présentiel (4 séminaires de 2 jours):

    • Troubles neurocognitifs – Gérontopsychiatrie
    • Evaluation gériatrique/Oncogériatrie
    • Cardiogériatrie
    • Ethique/Soins palliatifs/Douleur
    • Situation d’urgences/iatrogénie
    • Rhumatologie/infectiologie
    • Nutrition/diabétologie
    • Néphrologie/Dermatologie

 

  • CONTRÔLE DES CONNAISSANCES : Examen final.

 COMPÉTENCES & PERSPECTIVES

  • COMPÉTENCES ACQUISES à l’issue de la formation:

À l’issue de la formation, les médecins seront en mesure de soigner les personnes âgées en tenant compte de leur spécificité et en intégrant les enjeux éthiques et de prévention lié à la perte d’indépendance et notamment : 

    • Évaluer la situation physique, psychique, sociale et environnementale d’une personne âgée et le risque de perte d’indépendance fonctionnelle (fragilité, syndromes gériatriques).
    • Établir un diagnostic précis des pathologies courantes et de leurs intrications (polypathologie).
    • Choisir une thérapeutique médicamenteuse ou non, adaptée aux personnes âgées dans une approche préventive, curative, réhabilitative ou palliative, y compris dans des situations d’urgence.
    • Prescrire des soins, ou orienter pour des soins en tenant compte des contextes sociaux et managériaux des structures et des professionnels qui seront mobilisées.