URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Edito du président
Edito du président

Edito du président

Alors qu’elle est plébiscitée par l’ensemble de la population, la médecine libérale constate les effets délétères du numerus clausus, mais également le déficit d’attractivité de la profession. Dans ce contexte de crise démographique (illustrée par un chiffre : 9% des médecins formés en France ont fait le choix de l’exercice libéral en 2012 !!), des mesures s’imposent pour une urgente revalorisation de l’activité et une redéfinition des conditions d’exercice.

urml docteur antoine leveneur 199x240 - Edito du président

Chers Amis,

Cette mandature des 5 dernières années prend fin.

Cette mandature a été riche, marquée en 1er lieu pendant près de 2 ans par la Covid-19 qui nous a largement impacté à la fois dans le suivi et l’impulsion de nos projets, comme dans la réactivité nécessaire autour de la gestion de la crise sanitaire et de la stratégie vaccinale du Ministère de la Santé et de l’ARS Normandie.

A ce titre, un grand merci ! A vous, médecins libéraux, qui avaient relevé le défi de cette crise sanitaire, qui avaient su adapter vos organisations au jour le jour.
C’est notamment grâce à vous, dans vos cabinets, dans les EHPAD, comme dans les centres de vaccination qu’aujourd’hui 38% de la population normande a reçu au moins une dose de vaccin, positionnant la Normandie au 2ème rang des régions où l’on vaccine le plus.

Cette mandature a vu également la fusion des 2 URML de Haute et Basse Normandie et au fil de ces 5 années une restructuration de l’outil URML avec l’acquisition de nouveaux locaux sur le site de Rouen et une nouvelle organisation interne autour de 2 pôles : un administratif et financier et un opérationnel.
Il y a également eu des recrutements avec des compétences différentes, confortant l’offre de services et de projets pour les médecins libéraux de la région.
Je veux remercier toute l’équipe des salariés de l’Union qui tous les jours, sans relâche, avec loyauté, œuvre au bénéfice de la médecine libérale et de la population en Normandie.

Le plan d’actions de la mandature a vu de nouvelles thématiques apparaître.
Par exemple, qui se souciait avant 2016 de télémédecine ? Maintenant, il s’agit d’une pratique inscrite dans le décor aux 4 coins de la région.
De nouveaux concepts issus du national et de l’évolution législative ont également vu le jour : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) , Service d’accès aux soins (SAS), etc.

Les CPTS sont le prolongement des PSLA. La politique PSLA, chère à l’URML Normandie, c’est 411 réunions dans les territoires, 113 structures en fonctionnement et une vingtaine en projet. Par exemple, 26 nouveaux projets ont été finalisés et ont vu le jour en Seine-Maritime et 17 dans l’Eure. On aurait pu également parler des Plateformes Territoriales d’Appui (PTA), au nombre de 10 sur les 5 départements, qui sont en ce moment en voie de migration vers les Dispositifs d’Appui à la Coordination (DAC).
Toutes ces réalisations ne sont possibles qu’avec l’engagement des médecins libéraux sur les territoires.

Les ordonnances, issues de la Loi Ma Santé 2022, publiées ces derniers jours autour de l’hôpital de proximité, du régime juridique et fiscal des CPTS, de la réforme des autorisations… donnent le « la » pour les prochains mois. Des défis à relever attendent encore la médecine libérale. Au niveau national, nous avons donc obtenu avec le concours d’autres Unions un régime fiscal et juridique des CPTS spécifique et c’est une bonne chose pour que les professionnels de santé qui s’engagent se concentrent sur les actions en faveur des patients et de l’exercice et ne se perdent pas dans les méandres administratifs.

Par ailleurs, c’est la première fois qu’un CPOM (contrat pluri-annuel d’objectifs et de moyens) entre l’ARS Normandie et l’URML Normandie a été signé.
Il s’agit là d’une reconnaissance de la politique portée par l’URML Normandie et d’une visibilité financière pour les années à venir, dans le cadre d’actions que nous portons, validées par l’Agence.

Tout ceci est enrichissant, valorisant pour les équipes de l’URML Normandie et tout ceci n’a pu se faire que parce que les élus de l’URML Normandie se sont engagés et je voulais saluer plus particulièrement les membres du Bureau, issus d’horizons différents, mais tous remarquablement solidaires.

Je voulais vous saluer également, médecins dans vos cabinets, dans vos Pôles et Maisons de santé, dans les établissements privés, car je sais que vous œuvrez chaque jour en faveur de l’accès aux soins et de la prise en charge des patients sur vos territoires, et ce, malgré la fatigue accumulée, la crise sanitaire, la complexité de la société, les difficultés quotidiennes.
Enfin, n’oubliez pas : l’URML Normandie est présente, avant tout à votre service.

Vous remerciant de votre confiance,

Dr Antoine LEVENEUR
Président de l’URML Normandie