URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Les GQN c’est aussi…
Les GQN c’est...
Toutes les actions

Les GQN c’est aussi…

Groupes qualité

LES GQN C’EST AUSSI…


 

Un groupe qualité est un groupe d’échange de pratique novateur qui se base sur un engagement collectif permettant aux médecins généralistes d’une même zone géographique de se rencontrer régulièrement pour échanger et développer une démarche réflexive sur leur pratique.

Les Thèses

Depuis 3 ans les médecins des groupes qualité participent à la réalisation de thèses de Médecine générale ; 2 maximum par an.

Les thésards sont parrainés par les groupes ou par l’URML sur des problèmes de santé régionaux

  • 2016 :
    • Docteur JEUNESSE Romain sur l’antibiothérapie des pathologies ORL par les médecins généralistes des Groupes qualité en Basse Normandie
    • Docteur CHAUDEURGE Marie : Acceptabilité et pratique de l’objectif de réduction de consommation chez les patients alcool dépendants par les médecins généralistes de Basse-Normandie
  •  2017 :
    • Docteur Jean-Christophe WEINLING prévention primaire du tabagisme visant l’enfant et l’adolescent Rôle et place du médecin généraliste comme soutien dans le Programme National de Réduction du Tabagisme
    • Docteur CHAAR Bassam : thèse sur l’éducation thérapeutique des patients diabétiques de type 2 en médecine générale en Basse-Normandie.
  • 2018 :
    • Madame Marion Durand Malbruny thèse sur la perception des Médecins Généralistes de Basse Normandie du dépistage de l’autisme et leurs rôles et places dans ce dépistage.
    • Madame Claire Beaurain : thèse sur la prise en charge des infections urinaires basses de l’adulte en Médecine Générale en Normandie Occidentale afin d’étudier l’adhésion des médecins généralistes aux dernières recommandations (SPILF 2015), d’évaluer la connaissance de l’antibiorésistance dans ce domaine afin d’améliorer les pratiques professionnelles

L’EXPÉRIMENTATION CONSULTATION SPÉCIFIQUE REPÉRAGE PRÉCOCE DE L’AUTISME CHEZ L’ENFANT EN MÉDECINE GÉNÉRALE (14, 50, 61)

L’autisme et les troubles qui lui sont apparentés constituent un ensemble de symptômes regroupés dans la classification internationale des maladies (CIM 10) sous le terme de « troubles envahissants du développement » : TED et sous le terme de « troubles du spectre autistique » TSA dans la classification américaine DSM 5.

  • L’objectif principal est d’évaluer la faisabilité de repérage précoce des TED par le médecin généraliste :
    • Améliorer le repérage précoce et la mise en place d’interventions adaptées.
    • Confirmer le rôle indispensable du médecin de famille et la nécessité d’une consultation spécifique à ce dépistage.
    • Confirmer la pertinence des tests utilisés
    • Identifier les obstacles concernant les recommandations des plans autismes et proposer des solutions tant sur la formation, l’information, l’évaluation, la prise en charge et le suivi.
    • Diminuer le délai de la prise en charge par les centres ressources (CRA) pouvant atteindre 12 à 18 mois.
  • Les moyens :
    • L’outil utilisé est le CHAT (Check List for Autism in Toddlers). C’est le 1er instrument développé à des fins de dépistage systématique chez les enfants de 18 mois.
    • Il se compose de 9 questions aux parents et 5 items d’observation de l’enfant par le clinicien.
    • La spécificité est de 100% et le CHAT peut être considéré comme un bon outil de détection précoce de l’autisme. Cependant la sensibilité est faible estimée 18 %.
    • L’étude de BARON-COHEN a montré un seuil de 3 items au CHAT et une meilleure réponse au test chez les enfants entre 18 et 24 mois.
    • La population cible de l’étude est représentée par des enfants de 18 à 24 mois. Deux consultations à 1 mois d’intervalle sont proposées selon le schéma de dépistage.
    • Les médecins expérimentateurs sont au nombre de 50 choisis parmi les participants des Groupes Qualité Bas-Normands ayant eu une formation au repérage de l’autisme dans le cadre de la campagne TAVALAP, avec une répartition de 2 médecins par Groupes Qualité afin de couvrir tout le territoire (rural et citadin).
    • Chaque médecin devra examiner 10 enfants sur l’année avec 2 consultations par enfant. Ainsi 500 enfants seront donc évalués.
    • La durée de cette étude est de 1 an.
  • Évaluation du protocole :
    • L’étude doit être terminée le 30 juin 2018
    • Les résultats seront exposés aux participants second semestre 2018
    • Les résultats anonymisés de cette étude seront envoyés à l’ARS, l’URML Normandie et le CRA.
    • Des publications seront envisagées, après accord des partenaires.

LA LETTRE BIMESTRIELLE

Depuis 2017 une lettre bimestrielle est envoyée à tous les médecins des Groupes Qualité de Normandie ainsi qu’aux membres du bureau des GQ.

LISTE DES MÉDICAMENTS ADAPTES AUX PERSONNES ÂGÉES

PARTICIPATION A DES TRAVAUX A LA DEMANDE DE L’URML, L’ARS

Travaux régionaux sur la dé-prescription

Dans le cadre de ses actions sur la iatrogénie médicamenteuse et la poly-médication l’Assurance Maladie souhaite, au plan régional Normand, constituer un groupe de réflexion et de travail afin de proposer des solutions concrètes aux médecins prescripteurs dans le domaine complexe de la dé-prescription.

  • Unité de Coordination en Oncogériatrie Interrégionale (UCOGIR)
    • La demande est de sensibiliser les groupes qualité de Normandie aux problématiques de l’oncogériatrie.
    • Quelques groupes de la Normandie occidentale ont été visités avec un retour positif pour les participants.
    • Les représentants de GQN posent une première condition : respect du mode de fonctionnement des groupes c’est à dire évaluation des pratiques professionnelles et non FMC.
    • Le souhait commun des participants à la réunion est de faire émerger les pratiques, les besoins et les difficultés des participants des GQ dans ce domaine et de pouvoir y apporter une réponse.
    • Le concept central est celui du dépistage de la fragilité des personnes âgées > 70 ans lorsqu’un cancer est soupçonné ou diagnostiqué.
    • Le cancérologue n’est pas toujours conscient de l’importance de cette fragilité éventuelle dont la détermination conditionnera la prise en charge.
    • Un test simple peut être mis à disposition du médecin traitant. Son remplissage est aisé et rapide. Ce test pourra accompagner le courrier d’adressage.
    • L’oncogériatrie peut intervenir dans la prise en charge, l’annonce en lien avec le médecin traitant, les soins de supports, la prise en charge sociale.

 

Accompagnement à la structuration d’un plan d’action régional pour le repérage, le diagnostic et la prise en soin des troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA)

  • Objectifs :
    • Améliorer le dépistage des TSLA
    • Réorganisation du repérage à la prise en charge globale
    • Importance du 1er niveau centré sur la médecine de 1er recours, la médecine scolaire et la PMI
    • Organisation du parcours centré autour de Normandys véritable plateforme territoriale d’appui
    • La formation au dépistage (médecins libéraux, scolaires,..)

 

Les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques -EGDD 

  • Objectifs :
    • Positionner le diabète comme un enjeu sociétal afin de faire évoluer notre système de soins
    • Sensibiliser les citoyens afin qu’ils deviennent acteurs de leur santé
    • Mobiliser l’ensemble des acteurs concernés durant un an