URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Arrêts de travail
Arrêts de travail
Toutes les actions

Arrêts de travail

CORONAVIRUS
COVID-19

Le 23 septembre 2020

Le dispositif d’arrêt de travail préventif des personnes vulnérables plus particulièrement exposées au COVID-19 évolue à compter du 1er septembre pour maintenir une protection adaptée aux assurés présentant un très haut risque de développer une forme grave de COVID-19. Compte tenu du décret paru au JO du 30 août, seuls les assurés couvrant les situations suivantes pourront être arrêtés et indemnisés :

1° Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;

2° Etre atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise :

     – médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;

     – infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;

     – consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;

     – liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;

3° Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macro vasculaires ;

4° Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

En fonction de ces situations médicales et dans l’impossibilité pour l’assuré de poursuivre son activité en télétravail, vous pourrez établir, comme actuellement:

  • soit un certificat d’isolement pour les salariés du privé,
  • soit un arrêt de travail en ligne de préférence via le service amelipro, pour les autres catégories (artisans-commerçants, professions libérales et de santé, fonctionnaires…) en utilisant le libellé « personne à risque covid 19 » du téléservice et en cochant « en rapport avec l’ALD ».

Les personnes cohabitant avec une personne vulnérable ne pourront plus bénéficier d’un arrêt de travail dérogatoire indemnisé à compter du 1er septembre et la déclaration via le site declare.ameli ne sera plus accessible.

Arrêts de travail des professionnels de santé atteints de COVID-19

Médecins libéraux en arrêt de travail

Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, l’Assurance maladie prend en charge, de manière dérogatoire, les indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle, selon des modalités alignées sur celles appliquées aux salariés et travailleurs indépendants.

ID146 actes utiles pneumo V1 - Arrêts de travail

Un numéro d’appel unique est mis à la disposition des professionnels de santé libéraux concernés par une de ces 3 situations :

09 72 72 21 12  (numéro non surtaxé, service gratuit et prix de l’appel), valable sur l’ensemble du territoire.

Le site declare.ameli.fr est désormais ouvert aux professionnels de santé bénéficiant du versement d’indemnités journalières forfaitaires dérogatoires. Ils peuvent utiliser ce site pour demander un arrêt de travail quand leur état de santé justifie qu’ils soient préventivement confinés à leur domicile ou quand ils doivent garder leur enfant.

Les professionnels de santé symptomatiques ou malades du Covid19 doivent être arrêtés, comme le reste de la population, sur prescription d’un arrêt de travail par un médecin.

Il est rappelé que la CARMF a également décidé de venir en aide aux médecins en confinement.