URML Normandie

Pour une meilleure experience utilisateur
veuillez tourner votre smartphone

Prélèvements COVID-19
Prélèvements COVID-19
Toutes les actions

Prélèvements COVID-19

CORONAVIRUS
COVID-19

Le 17 septembre 2020

La stratégie de dépistage de l’ARS Normandie

Au cours des dernières semaines, les dépistages avec et sans rendez-vous organisés en Normandie ont connu une forte fréquentation, à la suite de l’accroissement de la demande dans le contexte de reprise épidémique. Cet afflux a parfois préempté les capacités de dépistages de manière indistincte, ayant pour conséquence l’allongement général des files d’attente et du délai de rendu des résultats pour tous, y compris pour les cas prioritaires, notamment les personnes symptomatiques et les contacts à risque. Afin de garantir un accès rapide aux tests pour les personnes prioritaires, l’ARS Normandie, en lien avec ses partenaires, fait évoluer sa politique d’accès au dépistage par une priorisation de l’accès aux tests et aux résultats.

Cette stratégie repose majoritairement sur le médecin généraliste et les laboratoires d’analyses de biologie médicale.

Pour répondre à cet enjeu de maîtrise, l’ARS Normandie met en œuvre une politique de priorisations des tests au bénéfice des patients suivants :

– Les personnes ayant une prescription médicale

– Les personnes symptomatiques

– Les personnes contacts à risque d’un cas confirmé ou probable de COVID-19 inscrites dans CONTACT-COVID (sur présentation du mail ou du SMS de l’Assurance Maladie). Ne sont pas considérés comme contact à risque les cas contacts de cas contacts, notamment le cercle familial. Leur test n’est donc pas prioritaire.

– Les personnes pour lesquelles un test est recommandé par l’ARS Normandie dans le cadre d’une opération de dépistage ciblant un collectif à risque ou la population de territoires à circulation active du virus

– Les professionnels de santé, exerçant en établissements de santé ou établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) ou au domicile de personnes âgées ou handicapées

Dans chaque laboratoire la majorité des créneaux de prélèvement sont désormais réservés à ces publics. L’accès aux points de prélèvement type tente, sans rendez-vous, leur sont également réservés. Ces personnes prioritaires pourront donc se faire dépister, avec ou sans rendez-vous :
– Dans l’ensemble des sites mobiles (« barnums ») de la région. Ces dispositifs leurs seront dorénavant réservés.
– Dans le cadre des plages horaires dédiées proposées par certains laboratoires d’analyse.

Pour ces publics, une prise en charge rapide doit être garantie, en visant un résultat en moins de 24h.

La liste de tous les laboratoires et lieux de dépistage est disponible par géolocalisation sur https://sante.fr/

Désormais, pour les personnes non prioritaires, il est nécessaire de prendre systématiquement rendez-vous auprès des laboratoires et d’effectuer le prélèvement dans les locaux des laboratoires. Le test sera réalisé, en fonction des capacités des laboratoires de biologie médicale à traiter les demandes.

Un formulaire de dépistage, jusqu’ici à remplir en laboratoire, est désormais à remplir en amont une fois téléchargé : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/formulaire_patient_labo_covid_v1.0.pdf

Qu’est-ce qu’une personne contact ?

  • ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable,
  • ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque,
  • ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins,
  • ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement,
  • étant élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université).

Vous trouverez sur la page COMMUNICATIONS DANS LES PSLA / MSP / CABINETS tous les supports de communication à adresser à vos patients (personnes testées, personnes contacts, patients habituels et à risque pour leur expliquer comment adopter la bonne conduite à tenir etc.)

Tests diagnostiques virologiques (RT-PCR) et tests sérologiques

Les tests par PCR, dont l’objectif est de casser la chaîne de transmission du virus en détectant les personnes contaminées, sont les tests utilisés en France.

Les tests sérologiques n’apportent à ce jour aucune information fiable sur une possible contamination, protection ou sur le statut immunitaire. Ils ne sont donc pour le moment pas recommandés pour le dépistage ou pour savoir si l’on est immunisé. Le Gouvernement travaille néanmoins au déploiement sélectif des sérologies dans certaines indications limitées, toujours en lien avec les scientifiques qui nous permettent de définir les meilleures conditions d’utilisation de ce nouvel outil.

Quelle est la différence entre les tests par PCR et les tests sérologiques ?
  Tests diagnostiques virologiques
(RT-PCR)
Tests sérologiques
Principe Détecter la présence du virus Détecter la présence d’anticorps au virus
Réponse à la question « Suis-je infecté en ce moment ? » « Ai-je été en contact avec le virus ? »
Fiabilité Très bonne
Méthode de référence validée
Trop d’incertitudes sur la fiabilité des tests et l’immunité
Développement et évaluation toujours en cours par les scientifiques
Prélèvement Écouvillonnage naso-pharyngé par un professionnel de santé équipé Sanguin
Durée d’analyse Quelques heures Quelques minutes à quelques heures

De nouveaux types de tests par PCR sont à l’étude, notamment via des prélèvements salivaires qui permettraient une mise à disposition plus rapide des résultats.

Recommandation d’un test RT PCR SARS COV2 chez les professionnels de santé

La situation épidémiologique liée à la COVID-19 sur le territoire national est d’évolution rapide avec une augmentation de nombreux indicateurs. Le nombre de personnes atteintes de COVID-19 de retour d’un séjour à l’étranger est également significatif. Or, près d’un quart des infections par le SARS-CoV-2 reste asymptomatique et environ 50 % des transmissions surviennent durant la phase pré-symptomatique du cas index.

Durant la période estivale, vous avez donc peut-être été en contact avec le virus et développé la maladie sans le savoir.

Dans ce contexte, un dépistage de SARS-CoV-2 par RT-PCR, est recommandé pour tout professionnel de santé :
– avec des symptômes évocateurs de COVID-19*
– identifié comme personne contact d’un cas de COVID-19
– ayant participé à un rassemblement de nombreuses personnes (repas de famille, mariages, festivals, concerts, funérailles, etc.)
– au retour d’une zone à risque : séjour à l’étranger ou à Mayotte ou en Guyane ou dans un autre lieu, y compris en métropole, dans lequel la circulation du virus est élevée (foyer épidémique (cluster) ou incidence anormalement élevée)
– revenant de congés quelle que soit la zone de villégiature, s’il prend en charge des patients fragilisés : immunodéprimés, insuffisants respiratoires, sujets âgés.

Modalités de réalisation du test RT PCR SARS COV 2
Le dépistage peut être réalisé dans un laboratoire de biologie médicale habilité, ou dans le laboratoire d’un établissement de santé habilité. La liste de ces laboratoires est disponible sur https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid

*HCSP 20/04/2020 : Avis relatif aux signes cliniques d’orientation diagnostique du COVID 19